Voitures de l’année 2023 : les 7 finalistes

Publié le : 20 février 20235 mins de lecture

La liste des sept finalistes qui concourront pour le sceptre de la Voiture de l’année 2023 , le prix le plus convoité distribué en Europe parmi les nouvelles voitures de production, a été publiée. Les voitures seront jugées par 61 jurés venus de tout le Vieux Continent, qui se réuniront le 13 janvier 2023, lors de la journée d’ouverture du Salon de l’Automobile de Bruxelles . La grande nouveauté est donc le transfert de Genève vers la capitale de la Belgique. Qui va gagner entre Jeep Avenger, Kia Niro, Nissan Ariya, Peugeot 408, Renault Austral, Subaru Solterra/Toyota BZ4x et Volkswagen ID. Crise automobile certes aujourd’hui mais vous restez quand même amoureux de certains modèles malgré leur prix.

Voiture de l’année 2023 : qui est laissé de côté ?

Ils étaient présents dans la liste avant la dernière coupe, ce sont les grands exclus de la bataille qui se tiendra le 13 janvier en Belgique. Il y a aussi quelques noms importants, qui n’ont malheureusement pas totalement convaincu le jury, et ce sont : l’ Alfa Romeo Tonale , les BMW X1 et i7, la Citroën C5 X, la Dacia Jogger, la Honda Civic, la Kia Sportage, la Lexus RZ, Mazda CX-60, Mercedes-Benz GLC, EQE et SL, MG 4 et 5, Nissan X-Trail, Opel Astra, Range Rover et Toyota Aygo X, Corolla Cross et GR 86.

Qui sont les 7 voitures de l’année 2023 ?

Jeep Vengeur

Le Jeep Avenger est le plus petit SUV de la marque américaine, et c’est aussi le premier véhicule entièrement électrique. Dans certains pays, dont l’Italie, il sera également équipé d’un moteur turbo essence. Ligne pétillante et captivante, très jeune. Les lignes douces et la carrosserie compacte en font également une parfaite citadine.

Kia Niro

Le Kia Niro pourrait être la voiture parfaite pour faire le doublé de la marque sud-coréenne au Car of the Year, après le succès du Kia EV6 lors de la dernière édition. Un design moderne raffiné, beaucoup d’espace à bord, en particulier pour les passagers arrière et bien sûr une conduite confortable en SUV haut, ce qui est à toutes fins utiles. L’alimentation est électrique, étant donné que ce modèle s’inscrit dans le projet de rendre la gamme européenne entièrement électrique d’ici 2030.

Nissan Ariya

SUV électrique de grand charme et présence scénique importante. La Nissan Ariya possède des lignes modernes et sportives, qui représentent une rupture avec le passé récent de la maison. Il s’agit d’une voiture électrique et sera commercialisée avec deux tailles de batterie différentes : l’une, 63,0 kWh, de série, tandis que l’autre, 87,0 kWh, est en option, en plus de la traction avant ou intégrale. Plus de 400 km d’autonomie.

Peugeot 408

Le premier des Européens de cette liste est un tout nouveau modèle, non pas en tant qu’acronyme, mais en tant que type de carrosserie. La Peugeot 408 allie parfaitement le look crossover à celui d’un coupé. Une ligne épurée et agressive qui ne sacrifie pas l’espace, étant donné que l’habitacle est très léger et aéré. Moteurs essence et hybrides rechargeables, pas de diesel.

Renault Australe

Le Renault  Austral est un SUV à l’image granuleuse et dynamique, qui arbore un groupe motopropulseur hybride E-Tech sous le capot. Cette voiture s’appuie sur des solutions techniques de pointe, dont  4Control Advanced , le système de direction à quatre roues le plus récent développé par l’entreprise. En plus du confort et de l’espace, la dynamique et le plaisir au volant seront un plus.

Subaru Solterra/Toyota bZ4x

La Subaru Solterra partage la plate-forme et les moteurs avec la Toyota bZ4x, mais diffère en ayant les quatre roues motrices en standard et des réglages spécifiques pour la direction et la suspension. En fait c’est le premier véhicule électrique produit par la maison des Pléiades, et allie un design moderne à l’esprit de Subaru.

Volkswagen ID.Buzz

La Volkswagen ID. Buzz est l’héritier spirituel du légendaire Bulli , le « bus » symbole de Wolfsburg des années 60 et 70. C’est un fourgon électrique qui suscite la sympathie au premier regard, facile à conduire et bourré de technologie. Il dispose d’environ 410 km d’autonomie. Dans la version cargo, il a déjà remporté le prix Van of the Year 2023.

La voiture automatique : adaptée pour un jeune conducteur ?
La voiture électrique vaut-elle encore la peine financièrement ou vaut-il mieux attendre ?

Plan du site